Archive mensuelle mai 15, 2020

cambodge

guide rapide Cambodge

Idées et guide rapide Cambodge

En résumé - Le Cambodge

Ce guide très rapide est une introduction condensée au Royaume du Cambodge. Nous avons répertorié des informations de base et des conseils rapides pour vous aider à comprendre les coûts et les aspects pratiques de voyager dans ce merveilleux pays.

Visa

Le visa touristique de 30 jours à l’arrivée est disponible pour la plupart des nationalités. Cela coûte 20 $ USD et vous aurez besoin de 1 ou 2 photos de passeport pour la demande. Comme dans la plupart des pays, votre passeport doit être valide pendant au moins 6 mois. Vous pouvez également prolonger de 30 jours au bureau d’immigration de Phenon Phen.

Vous pouvez obtenir un e-visa de 30 jours à l’avance sur le site Web du  gouvernement  qui doit être utilisé dans les 3 mois, ce service coûte 25 $ USD, mais assurez-vous de vérifier le site Web pour voir si la frontière que vous traversez accepte ce type de visa comme certains d’entre eux ne le font toujours pas.

Argent

La principale monnaie utilisée au Cambodge est le dollar américain, bien qu’ils n’utilisent pas de pièces américaines. Pour les petits changements, des notes de Riel cambodgien sont utilisées. En règle générale, le 1 $ est de 4000 Riel, les notes les plus courantes sont de 1000 Riel, il est donc bon de les considérer comme un quart.

Les distributeurs automatiques distribuent des dollars américains et vous pouvez avoir un problème si vous essayez d’utiliser Riel pour des achats plus importants. La plupart des endroits acceptent également le baht thaïlandais, mais assurez-vous de connaître le taux de change car vous pourriez vous retrouver à perdre beaucoup d’argent. Faites également attention à vérifier votre monnaie à Riel, vous ne perdrez peut-être pas grand chose mais certaines petites boutiques feront régulièrement des changements de touristes.

Langue

La langue officielle du Cambodge est le khmer. L’anglais est largement parlé dans les régions où les voyageurs ont tendance à être. Les enfants peuvent avoir appris l’anglais dès leur plus jeune âge et il est très fréquent de voir de très jeunes enfants parler un anglais parfait. Les personnes âgées peuvent parler un peu le français de l’ère coloniale, mais l’anglais a vraiment pris le relais comme deuxième langue de choix.

Quelques mots basiques khmers
bonjour – joohm ree-up soo-a
goodbye – joohm ree-up lea [formel] / lee-hai [informel] s’il vous plaît – soam-un-jern
merci – arkun
désolé – som-dtoah
oui – baat
no – a-dtay

Frais

Aliments

Comme la plupart des pays de la région, la nourriture est abondante et bon marché, la plupart des restaurants auront de la nourriture à partir de 2 $ mais attendez-vous à payer 3-8 $ pour un bon repas. La nourriture de rue peut être trouvée dans la gamme de 1 $. La nourriture locale est souvent moins chère que la nourriture occidentale.

Boissons

La bière pression dans un bar peut coûter aussi peu que 50 cents jusqu’à quelques dollars, les bouteilles importées sont plus chères et vous recherchez généralement entre 1 et 4 dollars pour la plupart des autres boissons. Les magasins vendent des canettes de bière à environ 75 cents chacun et les vins et spiritueux peuvent être trouvés à partir d’environ 5 dollars.

Hôtels

Les chambres peuvent commencer à seulement 5 $, mais vous n’obtiendrez vraiment pas grand-chose. Payer dans la gamme de 10 $ – 20 $ vous donnera généralement une très belle chambre selon l’emplacement. Certains hôtels proposent la location de vélos à partir de 1 $ et le service de blanchisserie standard est généralement de 1 $ par kg.

Transport

Se rendre de ville en ville au Cambodge est relativement facile, attendez-vous à payer entre 5 $ et 20 $ pour les bus à travers le pays. Les bateaux peuvent coûter plus cher à 30 $ et plus. Se déplacer dans les villes en tuk tuk est généralement votre option la moins chère, un tarif de 1 $ est assez standard mais peut être plus selon le conducteur.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez négocier au Cambodge, n’ayez pas peur de demander un prix inférieur, mais si elles se résument à votre prix suggéré, c’est assez grossier de ne pas accepter l’accord.

Destinations populaires

Siem Reap

Petite ville au nord-ouest, très conviviale pour les voyageurs et la porte d’ Angkor Wat . Il a un peu pour tout le monde avec quelques beaux temples, un marché de nuit animé et une vie nocturne animée dans le “Pub Street” imaginatif.

Complexe d’Angkor Wat

L’attraction la plus célèbre du Cambodge et l’étonnant site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Une collection de temples étonnants construits autour du 12ème siècle à l’époque du puissant empire khmer. Le complexe complet peut prendre des jours à explorer, même en tuk tuk, mais il reste encore beaucoup à voir si vous préférez prendre 1 ou 2 jours en tuk tuk ou à vélo. Regarder le lever du soleil à Angkor Wat est très populaire et vaut vraiment la peine de se réveiller tôt, si vous êtes récompensé par une journée claire.

Phenom Phen

La capitale, connue pour être un peu crasseuse depuis le règne des Khmers rouges. Il est situé au centre, donc vous vous retrouverez probablement ici une ou plusieurs fois. Les célèbres champs Killing sont à proximité ainsi que de nombreuses autres activités.

Battambang

La deuxième ville la plus peuplée, célèbre pour ses temples et ses grottes meurtrières.

Banlung 

Un endroit idéal pour des activités plus naturelles avec des parcs nationaux, des lacs et des cascades en abondance.

Sihanoukville

La ville côtière du sud connue pour ses plages est une bonne porte d’entrée vers les îles.

Kampot

Une belle ville au bord du fleuve dans le sud permettait d’accéder au parc national de Bokor.

Bon à savoir lorsque vous voyagez au Cambodge

Pensez aux enfants

De temps en temps, vous serez approché par des enfants ou des femmes avec des bébés qui vous demanderont de leur acheter du lait ou de la nourriture, ils vous conduiront à un magasin où vous achetez les produits et vous vous sentez mieux dans votre peau. Malheureusement, ils revendent les marchandises directement au propriétaire du magasin et l’argent va souvent à un adulte et les garde dans cette ligne s’ils travaillent plutôt qu’à l’école.

Les associations caritatives pour enfants recommandent également de ne pas acheter de marchandises aux enfants qui les vendent, cela peut être difficile à refuser et elles sont généralement très pauvres et mignonnes comme l’enfer, mais le problème demeure que cela ne fera qu’augmenter le travail des enfants. Les visites dans les orphelinats sont souvent perçues comme ayant un impact généralement négatif, car les enfants sont à leur domicile et peuvent se sentir beaucoup plus vulnérables s’ils sont une attraction touristique.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de très bons orphelinats qui permettent des visites mais je recommanderais beaucoup plus de lecture avant de prendre la décision de visiter un orphelinat.

Cartes SIM

Il est très facile d’acheter une carte SIM au Cambodge, généralement autour de 2 dollars. Nous utilisons CellCard Cambodia qui permettait des données illimitées * (* en fait seulement 2 Go à une vitesse décente) pour 5 $. Les appels sont assez bon marché et standard sur tous les réseaux. Le signal est généralement bon dans les villes mais perdu dans les zones rurales.

Massages

Vous pouvez aussi profiter des massages bon marché ici à partir de 1 $, nous prenons ici le genre non louche. Les massages ont tendance à être un peu moins rudes que le massage de style thaïlandais et vous pouvez souvent voir des magasins de «massage aveugle» où ils ont des aveugles formés à l’art du massage pour gagner leur vie grâce à une compétence qu’ils peuvent maîtriser malgré leur cécité. 

Histoire cambodgienne

Il y a trop d’histoire cambodgienne intéressante pour même commencer à couvrir dans ce guide rapide. De l’empire khmer à la domination coloniale française et à la brutalité du régime khmer rouge, l’histoire du Cambodge est remarquable et mérite d’être lue avant votre arrivée. Connaître l’histoire récente vous fera voir le Cambodge d’aujourd’hui d’une manière totalement différente. Page Wikipédia sur l’histoire du Cambodge

 

TM30 et TM28 le cauchemar des expatriés en Thaïlande

Carnet-Voyage.com

TM30 et TM28 cauchemar administratif thaïlandais.

Que vous soyez touriste ou expatrié en Thaïlande, le TM30 vous concerne.

quasi indolore pour le touriste, mais pour l’étranger résident, c’est un vrai cauchemar.

Cette loi requiert de tout propriétaire hébergeant une personne non-thaïlandaise de signaler sa présence aux autorités compétentes dans les 24h, cela au moyen du formulaire TM30. Le texte prévoit également que, si le propriétaire n’effectue pas ledit signalement, alors c’est à l’étranger lui-même de le faire, via le formulaire TM28, à partir du moment où il quitte la province dans laquelle il était précédemment enregistré.

Avant le 25 mars, seuls les établissements hôteliers étaient vraiment tenus d’effectuer la démarche de manière systématique, et les vacanciers s’enregistrant à la réception avant de prendre leur clé ne se rendaient même pas compte de la procédure. Il se pouvait que les propriétaires de logements privés soient concernés dans certaines provinces, mais pas de manière aussi systématique et, s’ils étaient réprimandés, c’était principalement pour avoir seulement omis de déclarer un nouveau locataire.

Pointer dans les 24 heures

les autorités exigent désormais de tout étranger que sa dernière adresse d’hébergement ait été dûment notifiée dans les 24h, sans quoi il ou elle se voit infliger -ainsi que le propriétaire dudit hébergement- une amende pouvant aller de 800 à 2.000 bahts -10.000 pour les établissements hôteliers.

Ce qui veut dire ?

Cela signifie que si vous êtes non-thaïlandais, peu importe qu’il s’agisse de votre résidence principale, de celle d’un ami ou de la famille, dès que vous dormez dans une province différente de la veille, vous devez vous assurer que les autorités sont averties de votre nouveau lieu d’hébergement dans les 24 heures.

Astuces

Pour y échapper et bénéficier d’autres avantages, l’obtention de la résidence permanente est une option intéressante.

“Avec la résidence permanente, il n’est plus nécessaire d’obtenir de visa, on n’est plus soumis aux formulaires TM30 et TM28, il est possible d’acquérir un condominium sans avoir à faire l’apport en devise étrangère, et elle ouvre l’accès au système ‘E-Pass’ à l’aéroport de Suvarnabhumi (comme les Thaïlandais). De plus, c’est un atout pour obtenir la nationalité thaïlandaise”

Autres avantages

Parmi les autres avantages, vous pouvez obtenir un livret de résidence permanente pour certifier votre statut de résident en Thaïlande. Vous pouvez également être inscrit dans le document d’enregistrement de votre maison, ce que l’on appelle le “Tabian Baan bleu” qui est normalement réservé aux thaïlandais. Les enfants nés en Thaïlande peuvent obtenir la nationalité thaïlandaise si les deux parents ont le statut de résident permanent.

Les avantages auxquels ouvre le statut de résident permanent sont particulièrement intéressants pour les étrangers souhaitant vivre en Thaïlande sur du long terme voire définitivement.

Cela dit, les places sont chères -quelques dizaines de candidat chaque année-, il faut remplir un certain nombre de conditions, et les démarches sont relativement coûteuses. Il faut ainsi vivre en Thaïlande depuis au moins trois ans avec un visa non-immigrant et un permis de travail pour ces trois années et soit prouver un revenu mensuel d’au moins 80.000 bahts soit être marié à un(e) Thaïlandais(e) et percevoir un revenu mensuel d’au moins 40.000 bahts.

Ce qu'il en coute

En termes de coûts, il faut compter 7.600 bahts de frais de dossier, non remboursables en cas de refus, ainsi que 191.400 bahts à la réception du livret de résidence, ou 95.700 bahts pour les personnes mariées à un(e) Thaïlandais(e).

Les dates de remise des dossiers pour obtenir la résidence permanente varient et sont communiquées chaque année par le ministère de l’Intérieur. Cette année, les dépôts de dossier sont ouverts depuis le 1er juillet 2019 jusqu’au 31 décembre 2019 et sont soumis à des quotas par nationalités, qui cette année encore, sont de 100 candidats par pays et 50 apatrides. 

Conclusion

“Une fois le statut de résident permanent obtenu et afin de pouvoir sortir de Thaïlande sans annuler ce statut, le titulaire doit chaque année faire un ‘endorsement’ auprès de l’immigration qui correspond en fait à un ‘re-entry permit’. Cet ‘endorsement’ est valide 12 mois et s’il n’est pas renouvelé à temps chaque année et que la personne se trouve à l’étranger au moment où celui-ci expire, le statut de résident permanent est automatiquement retiré. En revanche, si la personne ne sort pas de Thaïlande, il n’est pas nécessaire de faire cet ‘endorsement’” explique Edouard James.

Enfin, après avoir obtenu la résidence permanente et avoir été enregistré sur un livret de domicile pendant minimum 5 ans, il est possible de faire sa demande de citoyenneté thaïlandaise, qui offre exactement les mêmes avantages que les Thaïlandais. Cependant, il existe des exceptions. Si l’on a une épouse et/ou un enfant Thaïlandais, la nationalité peut être demandée indépendamment de la résidence permanente après 3 ans en Thaïlande avec un permis de travail et un visa renouvelé chaque année.

Nouvellement : Assouplissement

L’absence de TM30 ne bloque pas les démarches dans le cas d’un renouvellement de visa ou d’une extension selon le colonel Thatchapong : “lorsqu’un étranger vient prolonger ou renouveler son visa, nous vérifions les informations et nous avons bien entendu besoin d’une adresse, mais dans le cas où le propriétaire n’a pas rempli le TM30, nous remettons une enveloppe avec le formulaire TM30 pour que la personne qui vient faire son visa la donne à son propriétaire. Nous n’appliquons pas d’amende et cela ne bloque pas les démarches pour renouveler ou étendre le visa”. “Si le TM30 n’est pas rempli dans les 24h, nous n’appliquons plus l’amende, cela relève de la responsabilité des propriétaires”, ajoute le Lieutenant-colonel Tititwat Rouchanukul en poste au bureau de l’immigration de Chiang Mai. “C’est également aux propriétaires de payer l’amende en cas de manquement”.
Yepicai
Yepicai
Travel Blogger
error: Le Contenu du site est protégé